SUR RENDEZ-VOUS AU 06 86 69 53 36

Ma santé après 60 ans : alimentation et huiles essentielles

Est-ce que vous avez pour habitude de manger sainement la semaine et de vous “lâcher” le week-end ? Faites-vous quelques jours détox après les fêtes ?

Aux alentours de 60 ans, physiquement et moralement on se sent souvent moins “résistant” pour diverses raisons. C’est souvent à ce moment-là aussi qu’apparaissent des soucis voire des maladies tels que des troubles cardio-vasculaires, un taux de cholestérol trop élevé, des os fragilisés, des articulations douloureuses, une concentration et une mémoire moins alerte… Nous avons un rôle à jouer, un rôle protecteur de notre capital santé, l’alimentation en est un pilier majeur avec l’accompagnement des huiles essentielles protectrices et régulatrices.

 

Un dossier Santé de Science & Avenir d’avril 2019 nous révèle qu’un décès sur cinq dans le monde, soit 11 millions, était lié à une mauvaise alimentation en 2017. “En cause : des excès en sel, sucre ou viande et des apports insuffisants en céréales complètes et en fruits. La quasi-totalité de ces décès a été provoquée par des maladies cardiovasculaires, et le reste par des cancers et le diabète de type 2, souvent associé à l’obésité et aux modes de vie (sédentarité, alimentation déséquilibrée) selon une étude publiée le jeudi 4 avril 2019 dans The Lancet. Cette étude s’inscrit dans la continuité de deux autres recherches parues en début d’année 2019. L’une soulignait déjà l’importance de manger moins de viande et de sucre mais aussi de doubler la consommation de fruits, de légumes et de noix pour réussir à la fois à nourrir la population mondiale mais aussi à préserver le climat de la planète.”

Depuis quelques années, l’industrie alimentaire a amené des changements fondamentaux dans la qualité de ce que nous mangeons et dans nos habitudes alimentaires. Nous sommes bien souvent dans une consommation de l’abondance (avec paradoxalement toujours la peur de manquer !), voire de l’addiction, à parfois devenir les premières victimes de ces dérives.

Connaissez-vous l’île d’Okinawa au Japon ? Elle est connue pour la longue espérance de vie de ses habitants et est réputée dans le monde entier comme l’une des « zones bleues », ces régions où les gens vivent particulièrement longtemps. Aujourd’hui, malheureusement l’arrivée une consommation accrue d’alcool, de tabac et de “junk food” fait que les personnes les plus âgées de l’île voient mourir des habitants plus jeunes.

Chez nous, la mise en place du Nutri-score a permis à un consommateur sur deux de prendre conscience de la qualité nutritionnelle des aliments qu’il mange et d’interroger ses habitudes alimentaires. Plus récemment encore, l’application Yuka lance un “écoscore“, pour permettre d’agir dans un autre domaine qui est l’impact environnemental des produits alimentaires. On avance, on avance… Heureusement car il y a urgence !

Lors de l’atelier Aroma du mercredi 20 janvier, nous parlerons des dérives de l’industrie alimentaires : additifs et pollutions des aliments que nous ingérons. Dans un deuxième temps, je vous proposerai des clés pour adopter des comportements protecteurs en lien avec le régime des centenaires d’Okinawa puis nous verrons quelles huiles essentielles utiliser en soutien et comment, en bonus quelques recettes de cuisine avec des huiles essentielles.

Scroll to top