Sur rendez-vous


téléphone 06 86 69 53 36

Partir en retraite pendant le (dé)confinement

Lors des stages de préparation à la retraite que j’anime, j’insiste sur “comment quitter positivement la vie professionnelle” afin de mettre toutes les chances de son côté pour démarrer la retraite “du bon pied“.

J’y évoque l’importance de :

  • partir en bons termes (dans la mesure du possible) pour éviter d’emporter sur ses épaules colère et ressentiments,
  • de transmettre ses compétences, ses dossiers, son savoir-faire et son savoir-être,
  • de célébrer cette nouvelle étape en organisant un pot de départ pour marquer symboliquement et en toute convivialité le passage à la retraite.

Très bien vous allez me dire mais comment faire dans cette période inédite pour quitter positivement la vie professionnelle alors que parfois la sensation de la rupture a été vécue comme brutale ?

“J’avais commencer à  organiser mon pot de départ mais je vais devoir attendre ….mais il y en aura un ! Mon ressenti sur le confinement est positif, il faut s’adapter, faire des concessions et on appréciera différemment la vie !” Lydie

Alors effectivement le pot de départ est reporté à une date ultérieure mais il se fera dans quelques semaines si vous êtes décidés à en faire un comme Lydie. Restez en contact même virtuels avec votre responsable, vos collègues toutes les semaines. Faites de votre mieux pour transmettre ce que vous avez à transmettre comme savoirs, compétences, informations.

Ce confinement met en lumière la souffrance que nous pouvons ressentir lorsque nous manquons de contacts positifs, l’importance d’une présence soutenante, chaleureuse, drôle, l’importance des échanges et des partages au cours d’une journée.

“Et puis vient quand même le moment de cette sensation d’inutilité, d’être 100% à la maison, sans stimulation extérieure, en me renvoyant que la meilleure chose que je pouvais faire était de rester chez moi, nous renvoyant aussi (mon mari et moi, de la part de nos enfants) notre fragilité de « vieux » (pas question de confier les petits enfants, pour nous protéger).” Christine

Nous n’avons pas accès à beaucoup de distractions extérieures actuellement profitons-en pour prendre du temps pour nous et pour faire une petite introspection personnelle en douceur :

  • Je fais le point sur ce que représente le travail ou le bénévolat pour moi : avantages que j’y trouve-trouvais / inconvénients – ce qu’il m’empêche-m’empêchait de faire/vivre ;
  • Je liste mes envies : qu’est-ce qui vous intéresse de découvrir ? d’apprendre ?
  • Je fais le point sur mon hygiène de vie, ma santé : qu’est-ce que je peux améliorer là dès aujourd’hui ?

Prenez soin de vous,