SUR RENDEZ-VOUS AU 06 86 69 53 36

10 clés pour découvrir ce qui nous rend heureux-se

Virus, pandémie, masque, confinement, … ces mots font partie de nos vies depuis un an maintenant. Dans ce climat anxiogène, comme il est important d’entretenir notre corps en pratiquant une activité physique quotidienne adaptée, il est aussi très important de prendre soin de notre santé mentale.

Samedi dernier le 20 mars c’était la journée du Bonheur (et aussi le printemps !). Savez-vous d’où vient le mot BONHEUR ? D’une part “BON” qui est le contraire de mauvais et d’autre part HEUR du latin “augurum : présage tiré de l’observation du vol des oiseaux” qui a aussi donné le mot “augure”, bonheur = de bonne augure, avec des signes favorables, une notion de chance.

Il n’y a pas une seule façon d’être heureux-se, ni une seule définition du bonheur néanmoins on est assez d’accord pour se dire que :

  • C’est un état durable ou transitoire que tous les êtres humains rêvent de connaitre.
  • La manière de le trouver dépend de notre culture, de l’environnement dans lequel on vit.
  • Le bonheur intérieur est un choix puis un chemin. Il demande des efforts, de faire des choix, d’abandonner des comportements, d’en adopter d’autres, d’oser, de lâcher…

Selon les chercheurs en psychologie positive, 40% de notre bonheur dépend de nos choix personnels et du travail que l’on fait sur soi, c’est magnifique, non ?

Je vous propose 10 clés pour vous connecter à votre bonheur au quotidien :

Propageons le virus du Bonheur autour de nous pour ensemble rendre cette période plus joyeuse et plus douce.

Je vous partage également la couverture d’un livre splendide “Le tour du monde du bonheur” écrit par Marion McGuinness. Je l’adore ! Dans toutes les cultures, on utilise des mots différents pour parler du bonheur, on y découvre des arts de vivre, des philosophies ancestrales. On y parle bien sûr de l’ikigaï 😉

Dites-moi, qu’allez-vous faire aujourd’hui qui va vous rendre heureux-se ?

Au plaisir de vous retrouver lors d’un atelier “Bonheur et Retraite” ou lors du cycle “Je trouve mon ikigaï à la retraite” ou autre moment joyeux d’échanges et de partages.

Bien chaleureusement,

Scroll to top