SUR RENDEZ-VOUS AU 06 86 69 53 36

L’ikigaï c’est la santé

L’ikigaï est une philosophie de vie ancestrale qui prend naissance sur l’ile d’Okinawa au Japon, île sur laquelle vive un nombre supérieur de centenaires en bonne santé. Les maladies cardio-vasculaires et neuro-dégénératrices y sont moins fréquentes.

Iki  = être en vie, mais être en vie en mouvement, c’est à dire dans une vie qui évolue, à laquelle nous devons nous adapter jour après jour, une vie qui nous réserve parfois son lot de souffrances, de coups durs, de difficultés. La philosophie de vie de l’ikigai c’est donc une notion dynamique d’être en vie, une force tranquille, non seulement j’existe, je suis en vie mais je suis en mouvement, j’ai le droit de changer d’avis en cours de route, j’ai le droit de changer mon système de croyances s’il est limitant pour moi… Tant que nous sommes en mouvement, nous nous adaptons, nous essayons, nous nous trompons parfois, nous recommençons et nous nous épanouissons.

Gai = qui a de la valeur, qui a du sens, c’est ce qui fait que je me sens utile, que ma vie vaut la peine d’être vécue, pour moi et pour les autres.

C’est ce que j’aime dans cette philosophie de vie de l’ikigaï : c’est du développement personnel mais au profit du collectif et en écho notre utilité au collectif vient nourrir notre épanouissement et notre bien-être. Vous voyez c’est comme les consignes de sécurité dans les avions : en cas de problème, il s’agit de s’équiper d’abord soi-même du masque à oxygène avant d’aider nos proches, nos voisins.

Dans la philosophie de l’ikigaï, un des piliers c’est également la notion de gratitude. Je prends conscience des bienfaits qui viennent de l’extérieur, je reconnais cette chance et j’ai l’élan de dire merci, merci à quelqu’un, merci à la nature, merci à la vie : soit nous l’écrivons – 3 choses positives de la journée – soit nous l’exprimons oralement.

Les études japonaises confirment que se connecter à son ikigaï diminue les émotions négatives, l’anxiété, le stress, améliore la qualité de vie. L’étude Ohsaki publiée en 2008 prouve que ce mode de vie allonge l’espérance de vie en bonne santé et réduit la mortalité cardio-vasculaire de 30%.

L’ikigaï est située à la rencontre de quatre cercles : ce que nous aimons, ce pour quoi nous sommes doué(e)s, ce dont le monde a besoin, ce pour quoi nous pouvons être payé(e)s, gratifié(e)s, utiles ou reconnu(e)s.

Je vous invite simplement à prendre quelques instants pour dessiner les quatre cercles qui correspondent à votre équilibre de vie actuel (intérêts, forces, utilité, reconnaissance) et dans un deuxième temps, vous pouvez commencer à réfléchir aux actions pratico-pratiques et réalisables pour vous et par vous, à plus ou moins court terme, pour parvenir à un ikigaï en harmonie avec qui vous êtes et vos souhaits de vie.

C’est ce que nous allons faire en coaching de groupe à partir du mercredi 12 mai, pendant six semaines, nous nous retrouverons en visio une fois par semaine et nous resterons en lien par email et/ou par téléphone entre les séances avec des jeux de questions/réponses pour une véritable recherche intérieure en quête de votre ikigaï. Il est également possible de réaliser cette quête lors de rendez-vous de coaching individuel.

“Si vous voulez vivre une vie heureuse, attachez-là à un but et non pas à des personnes ou des choses.”

Albert Einstein

A très vite !

Bien chaleureusement,

Scroll to top